Comment louer votre résidence pour les vacances?

locations vacances pas chère

Comment louer votre résidence pour les vacances?

Imaginez la situation

Votre entreprise de location de vacances se porte bien, mais il est encore possible d’augmenter vos bénéfices. Nous sommes vendredi matin et votre calendrier est clair pour le week-end.

Vous vous dites que vous pouvez vous détendre.  Accepter le fait qu’il n’y a pas de réservations pour les prochains jours. Tout à coup, vous recevez une notification de réservation de dernière minute.

Allez-vous vraiment laisser passer cette occasion?  Simplement parce que vous n’êtes pas prêt ?

Aurez-vous le temps de tout nettoyer et de tout préparer ?

Comment gérer les réservations de dernière minute ?


1. Identifiez les réservations de dernière minute

Mettez-vous à leur place et réfléchissez à ce qu’ils attendent de leur logement. Il est clair que s’ils sont du genre à vouloir réserver juste avant de commencer leurs vacances, ils sont attentifs aux dernières offres de vols ou planifient simplement au fur et à mesure. Cela signifie qu’ils veulent également être au fait des dernières technologies et de leur téléphone portable, de sorte qu’un bon signal WiFi sera crucial lors du choix d’une location de vacances.

Cela peut également signifier qu’ils n’ont pas eu le temps de réfléchir aux choses qu’ils aimeraient faire ou voir, ou aux restaurants où ils aimeraient aller pour goûter la cuisine locale. Indiquez clairement sur votre annonce de location de vacances que vous êtes un habitant de la région et que vous donnerez les meilleures recommandations en matière d’attractions touristiques, de gastronomie et de choses à faire.

2. Adaptez votre entreprise à leurs besoins

Si vous voulez faire du marketing auprès des réservistes de dernière minute, vous devez voir comment ils recherchent et réservent leur location de vacances : les téléphones portables. Nous savons déjà que ce type de voyageurs s’appuie sur les dernières technologies, ce n’est donc un secret pour personne que la majorité d’entre eux souhaitent un site web facile à parcourir sur un téléphone. Assurez-vous que votre site web de location de vacances est optimisé pour les appareils mobiles et que les temps de chargement sont courts, sinon vos clients potentiels partiront et iront sur d’autres sites web qui le font.

Prenez de l’avance sur les réservations de dernière minute

3. Préparez votre location de vacances tous les jours

Prenez de l’avance dans le nettoyage. Il est essentiel d’avoir une maison propre, mais cela peut être coûteux lorsque vous êtes dans une course contre la montre.

4. Actualisez vos tarifs et vos disponibilités

Si vos taux sont dynamiques (ce qui devrait être le cas), vous devrez les mettre à jour et les modifier en fonction de la période de l’année. Assurez-vous que vos tarifs sont mis à jour quotidiennement, car si quelqu’un réserve à la dernière minute, il ne devrait pas avoir à payer plus cher simplement parce que le prix n’a pas été mis à jour.

Il en va de même pour votre calendrier de disponibilité. Assurez-vous qu’il est exact et à jour, non seulement sur votre propre site web, mais aussi sur tous les autres sites d’annonces que vous utilisez.

5. Avoir des copies supplémentaires des documents

Si vous fournissez à vos invités un livre de bienvenue, des instructions sur l’utilisation de certains appareils électroménagers ou même une liste de règles de la maison, assurez-vous d’en imprimer des exemplaires supplémentaires que vous pourrez conserver en toute sécurité. Vous ne voulez pas donner aux nouveaux invités un document sale ou froissé !

Tout organiser et préparer en un temps record

6. Faites attention aux premières impressions

Imaginez que vous êtes un invité : pensez à ce qu’il ressentirait lorsqu’il entrerait pour la première fois dans votre maison. Tout est-il en ordre ? Les feuilles ont-elles été balayées du porche de l’entrée principale ? Est-ce que ça sent bon ? Est-ce que c’est accueillant et chaleureux ?

7. Donnez la priorité au nettoyage de votre logement en entier

Époussetez, nettoyez et passez la serpillière dans les chambres, la cuisine, les salles de bain et les autres zones communes. Veillez à ce que l’intérieur du réfrigérateur soit propre,
Préparez des draps propres et assurez-vous qu’ils sentent frais (et non moisis, surtout s’ils sont conservés dans le placard). Laissez ensuite des serviettes douces au pied du lit pour que les clients sachent qu’ils peuvent les utiliser.

8. Remplacer tout ce dont les invités ont besoin pour se sentir chez eux
Papier toilette, capsules de café, thé…

Source Lodgify

Ne manquez aucune actualité! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Articles Similaires

Découvrir le Verdon - France Tourisme

Découvrir le Verdon – France Tourisme

Découvrir le Verdon

Vous avez une envie irrésistible de vastes espaces naturels, de rivières et lacs, de couleur, de soleil et de Provence…

Lire plus

Location touristique : quelles obligations ?

Loueurs: Quelles obligations ?

Location touristique : quelles obligations ?


Louer un gîte, son appartement ou sa maison à des voyageurs de passage, proposer une ou plusieurs chambres d’hôtes, est tentant financièrement.

Mais attention, vous avez certaines obligations à respecter.

Location touristique : Le point avec France Tourisme…

Louer son appartement ou sa maison à des touristes de passage est assorti de certaines obligations administratives et fiscales. Le concept bon enfant du « Air bed » (lit gonflable) et « breakfast » (petit déjeuner) à l’origine du nom commercial Airbnb a fait des émules. Peut-être un même un peu trop…

Face à la multiplication de loueurs quasi-professionnels qui prennent des libertés avec la réglementation et la fiscalité, la loi Alur du 24 mars 2014 puis la loi Elan du 23 novembre 2018 ont renforcé les contraintes et les sanctions pesant sur les propriétaires de meublés de tourisme.

Leurs obligations varient en fonction de la commune, de sa taille et du statut du logement (résidence principale ou secondaire). Etat des lieux…

Locations touristiques : quelles sont les obligations administratives ?

Déclaration en mairie, presque toujours obligatoire Vous mettez pour la première fois en location un logement meublé qui n’est pas votre résidence principale ? Il faut en informer la mairie de la commune où il est situé.

Cette déclaration s’effectue au moyen du formulaire Cerfa n°14004*03. Vous devez aussi déclarer votre nouvelle activité au greffe du tribunal de commerce (Cerfa n°11921*04).

Vous n’êtes pas obligé de renouveler la déclaration, sauf en cas de changement concernant les informations fournies : par exemple, si vous décidez de modifier vos périodes prévisionnelles de location. A savoir : le défaut de déclaration expose à une contravention d’un montant maximal de 450 euros.

LOCATION TOURISTIQUE : RISQUE EN L’ABSENCE DE DEMANDE D’AUTORISATION

Le propriétaire qui s’abstient de demander une autorisation de changement d’usage risque une amende civile de 50 000 euros par logement, assortie d’une astreinte journalière de 1 000 euros du m² jusqu’à régularisation. Il s’expose aussi à des sanctions pénales : un an d’emprisonnement et 80 000 euros d’amende.

LOCATION TOURISTIQUE : RISQUE EN CAS DE DÉFAUT D’ENREGISTREMENT

Le loueur qui ne demande pas son numéro d’enregistrement s’expose à une amende pouvant atteindre 5 000 euros.

Les plateformes de location, pour leur part, ont l’obligation de retirer de leurs sites les annonces dépourvues de numéro d’enregistrement.

Peu de contraintes pour la location de sa résidence principale

Si vous habitez une petite ville et que vous êtes propriétaire de votre résidence principale, vous allez pouvoir la louer en toute liberté ou presque. Mais attention :

Si vous êtes en appartement, vous devez quand même vérifier qu’aucune clause du règlement n’interdit expressément la location meublée.
Prudence aussi si les périodes de location sont très nombreuses : votre activité risque d’être contraire à la notion « d’occupation bourgeoise » qui figure dans de nombreux règlements de copropriété.

Si vous résidez dans une ville de plus de 200 000 habitants, à Paris ou dans un département limitrophe, vous ne pouvez pas louer votre résidence principale plus de 120 jours par an.

Depuis le 1er janvier 2019, les principales plateformes de location en ligne (Airbnb, Abritel, Leboncoin…) ont mis en place un système de blocage sur leurs sites. Désormais, lorsqu’une résidence principale a atteint la limite légale de 120 jours de location dans l’année, l’annonce sera automatiquement bloquée. Le loueur en sera informé et ne pourra plus recevoir de réservation. Autre contrainte, vous êtes obligé de vous enregistrer dans les villes qui ont rendu cette procédure obligatoire.

Location touristique possible quand on est locataire ?

Si vous êtes locataire, vous devez obtenir l’accord écrit de votre bailleur pour sous-louer.
A défaut, vous pourrez être contraint de lui reverser l’intégralité des loyers perçus. Vous vous exposez aussi à la résiliation de votre bail (CA Paris du 5 juin 2018, n°16/10684).

Lire plus

Tourisme en Occitanie, après le déconfinement!

Tourisme en Occitanie, après le déconfinement!

Tourisme en Occitanie, après le déconfinement!

Tourisme en Occitanie : Après le déconfinement, les locations saisonnières rouvertes, mais pas trop.


Elles étaient interdites depuis le confinement, mais depuis quelques jours les locations saisonnières touristiques sont à nouveau autorisées dans les départements d’Occitanie, sous conditions sanitaires strictes et dans des périmètres géographiques limités pour les locataires.

Interdites depuis le confinement pour éviter les déplacements massifs de population dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus, les locations saisonnières à vocation touristique entrouvrent à nouveau précautionneusement leurs portes en Occitanie.

Entre restrictions imposées par les préfectures et mise en place de mesures sanitaires strictes.

Hérault – Gard :

Les préfectures interdisent l’hébergement touristique jusqu’au 11 mai
Les hébergements collectifs toujours interdits dans l’Hérault Depuis lundi, il est donc à nouveau possible de réserver un hébergement touristique dans notre région.

Mais dans l’Hérault, par exemple, en sont exclus les auberges collectives, les villages vacances et les maisons familiales, selon un nouvel arrêté en vigueur depuis le 12 mai. Des vacanciers venus obligatoirement d’un périmètre proche Pour les chambres d’hôtels, d’hôtes, gîtes et meublés à vocation touristique, les clients doivent avoir leur résidence principale dans le même département, ou ne pas dépasser la limite des 100 kilomètres autorisés.

Et ce sera comme ça tant que le texte n’aura pas été abrogé et remplacé par un autre arrêté.

Dans la métropole de Montpellier:

7 hôtels ont ainsi rouvert leurs portes. Et il est à nouveau possible de réserver chez certains adhérents de la plateforme de location de l’office de tourisme de Montpellier. Mais pour cette semaine, faute de client ou de mise en place à temps du protocole sanitaire, tous demeurent fermés.

Même chose en Lozère,
A peu de choses près : les gîtes et meublés de tourisme sont réservés aux clients issus d’un rayon de 100 kilomètres. Les hôtels, eux, ne peuvent accueillir que des professionnels, pas des touristes. Et les contrôles sont réguliers. Limitation jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire Les choses devraient rester en l’état jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire, fixée au 10 juillet, sauf contre ordre du gouvernement.

De quoi tout de même laisser espérer un retour des touristes pour le pont de l’Ascension et le week-end prolongé de Pentecôte.

En tout cas, du côté des loueurs, tout est prêt pour accueillir les touristes.
Aux Gîtes de France, le protocole sanitaire a été validé ce jeudi matin par les autorités et distribué aux 42.000 adhérents français.

En Occitanie, qui regroupe 8.000 des 70.000 hébergements

Consigne ferme a été donnée aux propriétaires pour que le surcoût du nettoyage et de la désinfection des logements (de 30 à 50 € par séjour pour un meublé de 4 personnes) ne soit pas répercuté sur les tarifs de location : On ne va pas pénaliser des Français déjà fortement affectés financièrement par le confinement et qui font tout de même l’effort de partir en vacances.

Coussins, rideaux, livres : le maximum d’objets sera retiré. Les départs se feront à 9 heures au lieu de 10 heures et les arrivées à 18 heures au lieu de 16 heures.

Objectif : Réduire et simplifier le temps de désinfection/nettoyage pour que la vacance entre 2 locataires ne dépasse pas 24 heures. Et les petits déjeuners seront servis sans contact. Des protocoles sanitaires stricts pour les locataires et les loueurs

Source: Crédit des images

Ne manquez aucune actualité! Inscrivez-vous à notre Newsletter

Lire plus

Rejoindre la discussion

Recherche

octobre 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

novembre 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
0 Adultes
0 Enfant
Animaux
Surface
Prix
equipements
Commodités

Comparer les annonces

Comparer